Ecologie et pacifisme

par Riccardo Petrella, le 1 mars 2022

Depuis plusieurs années, on nous a convaincu que, maintenant, la Chine est l’ennemi, notre « ennemi systémique » car elle serait le nouveau concurrent à la suprématie mondiale. La perte de cette suprématie de la part des États-Unis est donnée comme une terrible menace pour l’avenir, notre liberté… Les désastres écologiques, en particulier le climat en ébullition, ont fait comprendre la fragilisation de la survie et,

Affronter la crise climatique grâce à la coopération scientifique et technologique

par Zhao Gang, chercheur à l’Académie chinoise des sciences et technologies pour le développement, pour Dialogue Chine-France, le 14 janvier 2022

La Conférence de Glasgow sur le climat (COP26), qui a eu lieu en novembre 2021, marque une percée majeure en matière de lutte mondiale contre les changements climatiques. De nouveaux objectifs de transition énergétique y ont été proposés, et la « sortie du charbon » a été inscrite à l’agenda de l’action climat des pays participants.

Une COP26 entre espoirs et déceptions

par Hervé Machenaud, ancien directeur exécutif et ancien directeur Asie-Pacifique du Groupe EDF, pour Dialogue Chine-France, le 14 janvier 2022

Le réchauffement climatique et ses conséquences sur les équilibres planétaires provoquent une inquiétude générale. Face à cette menace, les gouvernements du monde sont partagés entre la nécessité d’une approche collective à l’échelle de la planète et la défense de leurs intérêts nationaux respectifs. Les COP, comme tentatives de gouvernance mondiale, se heurtent à cette contradiction. S’y expriment, avec une égale conviction, l’aspiration à une solidarité universelle et les égoïsmes les plus archaïques. 

Climat : à une semaine de la COP26, la position de la Chine et des États-Unis reste illisible

par Jérôme Cristiani, pour La Tribune, le 25 octobre 2021

À une semaine de la COP26, la coopération entre la Chine et les États-Unis reste en panne, tant pour des questions de politique intérieure que de relations internationales. Chine Nouvelle, l'agence officielle du gouvernement chinois, a publié un plan qui reformule et précise la volonté présidentielle de Xi Jinping d'atteindre la neutralité carbone en 2060, soit dix ans après l'Union européenne.

La COP15 biodiversité s’ouvre depuis la Chine

par la rédaction de l'Avenir.net, le 11 octobre 2021

La 15e Conférence des parties (COP) de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies a été lancée depuis Kunming en Chine, en présence de représentants du gouvernement chinois, de la CDB et de certaines délégations. Elle se déroule parallèlement en ligne.

L'avenir de notre planète dépend de la fin de la nouvelle guerre froide

par Kenny Stancil, Common Dreams, le 8 juillet 2021

« Au milieu d'une urgence climatique qui fait des ravages dans les communautés du monde entier, la voie vers un avenir vivable exige un nouvel internationalisme ancré dans la coopération mondiale, le partage des ressources et la solidarité. »

Au G7, l’omniprésence de l’absent chinois

par Wilfrid Galand, directeur stratégiste de Bourse Direct, le 15 juin 2021

A eux deux, la Chine et les États-Unis représentent près de 40% des émissions de gaz à effet de serre de la planète. Ils représentent aussi plus de 1000 milliards de dollars d’investissement annuel en Recherche et développement. La solution à l’urgence climatique passe par un renforcement des coopérations, à l’image de ce qui a permis – après les hésitations et les méfiances des premiers mois - des avancées très rapides et spectaculaires dans la lutte contre la pandémie.

Antarctique : La Chine et la Russie bloquent toujours la création de deux nouvelles aires protégées

par Baptiste Gaborit pour radioclassique.fr, le 15 juin 2021

Pour la première fois depuis 1989, la France accueille la 23ème Réunion consultative du Traité sur l’Antarctique, traité unique qui a fait de ce continent une réserve naturelle dédiée notamment à la science, mais qu’il faut continuer à préserver.

Le climat, une bataille systémique entre la Chine et les Etats-Unis

par Élisabeth Martens, le 5 mai 2021

L’accord de Paris sur le climat signé en 2015 prévoit de limiter le réchauffement climatique à 2°C maximum par rapport à l’ère pré-industrielle. La Chine étant le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, ses efforts en matière de changement climatique sont essentiels. Cependant les États-Unis ne veulent pas se laisser dépasser par la Chine en ce qui concerne les énergies renouvelables et ont engagé la Chine dans un bras de fer économique, avec le climat comme enjeu.

Quelles sont les contributions des différents pays au changement climatique ?

par Adrien pour Techno-Science, le 27 avril 2021

Une collaboration internationale de climatologues impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) détermine grâce à un modèle les différentes contributions régionales au réchauffement climatique global, ainsi que les facteurs individuels qui le modifient en l'amplifiant comme les émissions de CO2 ou au contraire, l'atténuent temporairement, comme les aérosols. Un précieux outil pour mettre en oeuvre une politique climatique responsable.La Terre reçoit l'énergie rayonnée par le Soleil et se réchauffe.