Voulons-nous que les nouvelles Routes de la Soie soient remplacées par une Route des Chars ?

par Élisabeth Martens, le 30 avril 2022

La guerre en Ukraine, inhumaine et plongeant des populations entières dans le désespoir et la misère, ne peut-elle se lire comme un signe avant-coureur de la confrontation entre les États-Unis et la Chine ? Cette confrontation est-elle inéluctable ? Ne peut-on imaginer un monde ouvert et interconnecté tel que proposé par les nouvelles Routes de la Soie (BRI) ? L'ouverture, l’interconnexion et la solidarité sont des conditions indispensables pour réfléchir et agir efficacement en faveur du climat et de la planète. Or l’urgence climatique est, aujourd’hui plus que jamais, un sujet qui doit être au cœur de nos préoccupations !

Pour répondre à la crise climatique, nous avons besoin de paix !

par Élisabeth Martens, le 14 avril 2022

L’invasion de l’Ukraine par la Russie pourrait pénaliser encore davantage les actions en faveur du climat. Pour répondre à la crise climatique, nous avons besoin de paix, de solidarité, de coopération entre tous les États, or le conflit russo-ukrainien marque un changement majeur sur l’échiquier mondial de l’après-guerre froide. Une possible perte de la suprématie états-unienne est ressentie comme une menace pour l’avenir, alors qu'à l'est, l'ombre de la Chine fait trembler l'Europe. Mais l'UE doit-elle la craindre ? N'a-t-elle pas tout intérêt à multiplier les coopérations scientifiques avec la Chine afin d'atteindre l'objectif « 1,5° max. » prônés par le GIEC ?

Etablir une nouvelle architecture de sécurité et de développement pour toutes les nations.

 

par la rédaction de l'Institut Schiller, le 21 mars 2022,

pour la Visioconférence internationale du 9 avril 2022

Notre monde est sous la menace existentielle immédiate d’une guerre généralisée et d’une destruction économique pouvant toucher des milliards d’êtres humains, incluant la possibilité d’une guerre nucléaire, et donc l’extinction possible de notre espèce. Il est donc d’une extrême urgence d’établir une nouvelle architecture de sécurité et de développement pour toutes les nations, qui prenne en compte l’intérêt de chacune d’entre elles.

L’Asie refuse d’être un échiquier dans le jeu des grandes puissances

 

par la rédaction de French.china.org.cn, le 30 mars 2022

La Chine et les pays islamiques ont souhaité continuer à travailler ensemble pour lutter contre la pandémie, de promouvoir une coopération de haute qualité dans le cadre des nouvelles Routes de la soie, mais aussi de renforcer la communication et la coordination dans la mise en œuvre des initiatives mondiales pour le développement, afin de soutenir la réalisation de l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable.

Le développement vert, moteur de coopération de « la Ceinture et la Route »

par Zhou Jin journaliste à China Pictorial pour Dialogue Chine-France, le 14 janvier 2022

« Comprendre le concept de développement vert dans l’initiative de la Ceinture et la Route », ouvrage rédigé par Xu Qinhua, professeur à l’École des relations internationales de l’Université Renmin de Chine, éclaire quant à l'impact écologique de la Ceinture sur les pays traversés.

De grandes questions que nous pose la Chine

par Élisabeth Martens, le 2 décembre 2021

Hier soir, j'étais invitée à un spaghetti bolo chez une amie. Autour de la table nous étions six, dont une journaliste de la RTBF et un plombier philosophe. Un tablée très sympathique. La discussion allait bon train, passant de la recette des spéculoos de bonne-maman, à la manière d'amadouer un âne récalcitrant, aux prérogatives de construction d'une annexe et les exigences urbanistiques du namurois. Fin de soirée, la discussion s'est accrochée aux dangers menaçant notre planète à cause du réchauffement climatique. Comme un nuage ne décollant plus de son sommet alpin, elle nous a mené au bord d'un gouffre d'angoisses partagés par les convives. Cela m'a inspiré.

Ce qu’il faut retenir du Congrès mondial de la nature de l’UICN

par l'Agence Française de Développement, le 14 Septembre 2021

Le Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), organisé du 3 au 11 septembre à Marseille, a placé la protection de la biodiversité au coeur de l’agenda international. Voici 6 points à retenir

Le point de vue d'un citoyen du Sud sur "l'horrible Chine"

par Ismail Bashmori, observateur égyptien de la Chine, le 4 juillet 2021

"Regardez-moi ces idiots, qui parlent de la Chine comme si elle allait devenir la prochaine Allemagne nazie. Même de nombreux Moyen-Orientaux que je connais entrent dans cette catégorie d'idiots. Avez-vous seulement remarqué que les États-Unis ont envahi ou renversé les gouvernements de 20 pays au cours des 32 dernières années (ma vie) ? L'avez-vous même su ? Vous pensez que ce n'est pas parce que vous êtes prêts à oublier tout cela à cause de Beyoncé et de Game of Thrones et de Snapchat et d'autres exportations culturelles américaines que cela n'est pas arrivé.

Polytransition écologique: l'exemple de la Chine

par Guillaume Giroir, le 9 juin 2021

L’étude des dynamiques à l’œuvre en matière de développement durable en Chine, et leurs ambiguïtés, révèle que la transition écologique d’un pays n’est pas toujours un phénomène aussi linéaire et progressif que ce que l’on croit.

«Peu importe le zèle des écologistes occidentaux, l’avenir de l’humanité se joue en Inde, en Chine et en Afrique»

par Cécile Lemoine pour Fabrique d'opinions, le 26 avril 2021

Economiste et chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), Jean-Joseph Boillot est spécialiste de l’économie indienne ainsi que du triangle émergent Chine-Inde-Afrique.