L'équipe de l'OMS sera en Chine en janvier pour explorer « toutes les pistes » sur l'origine du SARS-CoV-2

par Sciences et Avenir avec AFP, le 23 décembre 2020

Un an après la découverte des premiers cas dans la région chinoise de Wuhan, 10 scientifiques de l'OMS se rendront pour la première fois en janvier en Chine.
Leur mission devrait durer entre cinq à six semaines : il s'agit d'enquêter sur l'origine du coronavirus responsable du Covid-19.

La Chine a sorti 800 millions de personnes de la pauvreté en 40 ans

interview de Mattéo Marchisio par La Chine au présent, le 20 novembre 2020

L’année 2020 est la dernière année de la campagne de la Chine pour réduire la pauvreté. Après des décennies d’efforts, la Chine est devenue le pays avec le plus grand nombre de personnes sorties de la pauvreté dans le monde.

En Chine, la pandémie serait endiguée et la vie aurait repris son cours

par la rédaction de la Dernière Heure - les Sports, le 23 octobre 2020

Premier pays touché par le coronavirus, la Chine aurait réussi à endiguer l’épidémie de coronavirus sur son territoire. Une réussite due aux mesures draconiennes mises en place dans le pays, imposées strictement à la population.

Trente mille cochons sous un même toit, des méga-élevages controversés

par Élisabeth Martens, le 2 novembre 2020

Le 25/10/2020, le supplément LéNA du quotidien belge Le Soir a publié une interview d’Eric Orsenna réalisée pour la Tribune de Genève à propos de son dernier livre « Cochons. Voyage au pays du Vivant ». Mais pour quelle raison ce « bon petit soldat » de l'Académie française se croit-il obligé de fustiger la Chine pour la construction de porcheries géantes? Veut-il recevoir les bonnes grâces de la déesse Gaia ? Non, Orsenna comme de nombreux intellectuels, universitaires et experts occidentaux, s'aligne à l'air du temps qui veut que tout ce qui, aujourd'hui, est issu de la Chine est automatiquement stigmatisé. On baigne dans un « China bashing » qui cadre avec la déroute de l'Occident face à sa faillite généralisée.

La sieste au travail, inscrite dans la Constitution chinoise

 par Elisabeth Martens , le 16 août 2020

20 minutes de " 午睡觉- Wǔ shuìjiào", littéralement, le "sommeil de midi", la sieste au travail est inscrite dans la Constitution chinoise.

L’exceptionnalisme chinois du Covid, une opinion

par Pierre Sterckx, le 1 novembre 2020

La Chine a largement utilisé le recours à sa médecine traditionnelle dans le traitement du Covid, on parle de 90 % des cas hospitalisés. Le pays attribue son taux de guérison exceptionnel à cette approche médicale. Soyons clair d’emblée : en Chine, le Covid n’a pas été uniquement traité et guéri avec la médecine chinoise. On y combinait systématiquement les médicaments de la médecine biomédicale et les différentes thérapeutiques traditionnelles comme la phytothérapie, l’acupuncture et la moxibustion, le tuina, la diététique, le qigong, sans oublier la politique de confinement strict appliquée régionalement selon le taux d’infection, tout comme une ample organisation de dépistage au niveau national.

Un plat en moins: les Chinois incités à l'ascétisme

par AFP, le 13 août 2020

Fini les banquets somptueux et les plats innombrables: les Chinois, réputés pour leur gastronomie et leur bon appétit, vont devoir se mettre à l’austérité culinaire, conformément à un ordre du président Xi Jinping contre le gaspillage alimentaire.