Cent villes chinoises pilotes pour tester l'économie circulaire

Commentaire et traduction de la circulaire n°1720 relative à la création et de la construction de villes (districts) pilotes pour l’économie circulaire en Chine, 2013

par Jean-Claude LEVY, Conseiller spécial à la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (Ministère des Affaires Etrangères), membre du comité d’experts de l’Institut de l’économie circulaire; Vincent AUREZ, Sciences Po., Université de Pékin; Xin WANG, Institut du développement durable et des relations internationales, Sciences Po.

Mode durable : la Chine mise sur le recyclage textile

par Maxime Der Nahabédian, le 19 avril 2022

En septembre 2020, le Président Xi Jinping annonçait son objectif de neutralité carbone d’ici 2060. Aujourd’hui, la Chine mise sur une amélioration accélérée de son réseau de recyclage textile pour réduire ses émissions de CO2.

Panique générale face à l’interdiction d’exporter nos déchets en Chine

par Ariane C. & Sharon H., pour Mr. Mondialisation, le 10 mars 2021 (réactualisation du 21 février 2021)

Pendant des décennies, la Chine a été l’une des principales destinations de recyclage, de réutilisation et d’élimination des déchets du monde entier, en particulier des pays développés. En tête de liste des exportateurs ? L’Europe, les États-Unis et le Japon. Une étude de Science Advances révèle que depuis 1992, plus des deux tiers des déchets plastiques du monde ont terminé leur route en Chine, et plus des trois quarts depuis la rétrocession de Hong-Kong à la Chine en 1997. Et c’est juste en ce qui concerne le plastique. En 2016, parmi les 15 millions de tonnes de déchets plastiques, les 16 millions de tonnes de papiers usés et les 2 millions de tonnes de matières textiles usées, environ 40% ont été déposés en Chine. État des lieux d’un monde qui ne peut désormais plus compter sur la Chine pour camoufler son mode de vie polluant.

Mesures prises pour protéger l’environnement et le développement durable en Chine ces dernières années

par China.org.cn, le 10 février 2022

Mesures prises pour protéger l’environnement et le développement durable en Chine ces dernières années

SUEZ renforce sa présence en Chine et accompagne le pays dans sa croissante verte

par Ana Giros, DGA Groupe - Régions APAC* & AMECA* et Grands Comptes Industriels, le 27 janvier 2021

Au cours des 6 derniers mois, SUEZ a signé une série de nouveaux contrats de conception, de construction, d'exploitation et de gestion de l'eau potable et de traitement des eaux usées en Chine pour un chiffre d'affaires total d'environ 266 millions d'euros. Ces nouveaux contrats concernent de nombreuses villes et provinces chinoises, notamment Beijing, Shanghai, Shaanxi, Guizhou Liaoning, Shandong, Jiangsu, Zhejiang et Guangdong. Le Groupe a également noué un partenariat stratégique avec la Région autonome de Mongolie-Intérieure pour fournir des services intelligents de surveillance et de gestion de l'environnement.

Le recyclage en Chine : de zéro jusqu'à devenir un héros ?

par Piotr Dobrowolski pour Waste Management World, le 20 avril 2021

La Chine est confrontée à une augmentation rapide du volume de ses déchets. À l'avenir, elle souhaite que des sites de collecte de déchets, intelligents et contrôlés numériquement, permettent d'augmenter le pourcentage de déchets recyclés, actuellement encore faible. Ce sera plaus aisé grâce aux caméras de reconnaissance faciale, aux puces RFID et au traitement de données en temps réel.

Que fait la Chine avec les déchets générés par l'e-commerce? 

par la rédaction de France-Soir et Bloomberg, le 22 décembre 2020

La tendance dite de “l’Amazon bashing” à été très en vogue ces dernières semaines, principalement par solidarité avec les petits commerçants français. Alors que ces derniers connaissent de grandes difficultés, il est très mal vu de préférer faire ses achats en ligne sur le site du géant américain, et il est donc devenu honteux de traverser la rue vers les conteneurs de tri, les bras chargés de cartons ornés du logo d’Amazon.