Du carbone bleu grâce à la restauration des écosystèmes côtiers

par Élisabeth Martens, le 10 août 2020

Le terme de « carbone bleu » désigne le carbone qui est fixé via les écosystèmes océaniques côtiers, plutôt que par les écosystèmes terrestres traditionnels, comme les forêts. Bien que les habitats végétalisés de l'océan couvrent moins de 0,5% des fonds marins, ils sont responsables de plus de 50%, et potentiellement jusqu'à 70%, du stockage de carbone dans les sédiments océaniques, ceci grâce à la croissance des plantes et à l'accumulation et l'enfouissement de matière organique dans le sol. De nombreux écosystèmes océaniques ou littoraux font figure de candidats potentiels à l’aspiration du carbone: les mangroves et les herbiers. Tous deux ont la bonne idée de ne pas être trop éloignés du littoral et leur appétit pour les molécules de CO2 semble insatiable.

Décrets officiels de la Chine concernant la lutte contre la pollution de l'air

par Lionel Vairon, le 11 juillet 2020

La lutte contre la pollution atmosphérique qui, en Chine est devenue un problème endémique, ne date pas d'hier. Ci-dessous, un texte officiel datant d'avril 2000 montrant la préoccupation des autorités chinoises et leur mode d'action face aux dangers que courent les populations des campagnes et des villes en raison de la pollution atmosphérique.

Pourquoi il est nécessaire que la Chine garde sa relance économique verte et durable

par Deborah Lehr, directrice générale et vice-présidente du « Paulson Institute », le 3 juillet 2020

traduit de l'anglais par Elisabeth Martens

Il n'est pas facile de faire progresser la croissance économique tout en protégeant l'environnement. Toutefois, si la Chine se met à hésiter dans ses objectifs climatiques, les coûts à long terme pour elle – et pour le monde entier - seraient écrasants.

China begins new environmental probe in smog-prone Hebei province

by the redaction of "Euronews" - October 11, 2019

Shanghai (Reuters) - China has launched a new audit into environmental compliance in the northern industrial province of Hebei surrounding Beijing, as it looks to ensure officials are not dodging efforts to combat pollution, official media said on Friday.

China launched countrywide audits in 2015 to help ensure compliance with efforts to curb pollution, with many local authorities accused of turning a blind eye to pollution in order to guarantee growth and employment.

Annual Report of Pollution Information Transparency Index (PITI) for 120 Cities in China.

by the Institute of Public & Environmental Affairs - January 2019

Since the first PITI report was published in 2009, we have evaluated China's pollution source information disclosure for ten years.

Throughout the ten years of continuous data collection and evaluation, we are fortunate to witness the historic progress of China's environmental information disclosure: from the first issue of "Breaking the Ice", to the fourth issue of "New Mindsets, Innovative Solutions", to the ninth issue "Moving towards Normalization", to today's "Achievements of One Decade", the ten titles of the PITI reports reflect the magnificent twists and historic progress of pollution information disclosure in China.

The decennial achievements are directly reflected in the increase of data quantity.

Blue Sky Roadmap Report Phase V- The Rebound of Fall and Winter Air Pollution: Inspecting “Differentiated” Management

by the Institute of Public & Environmental Affairs - April 2019

Translator’s Note: The following report has been translated for the purposes of reference only. For original quotes, a full list of the 74 enterprises contacted and their violation records as listed in the Blue Map database, please refer to the Chinese version of this report.

Pollution : la Chine sur la pente déclinante

par Charles Delouche, le 6 juillet 2018

Une étude publiée par la revue « Nature Geoscience » atteste que le pays aurait déjà atteint les prévisions de baisse de CO2 imposées par l'accord de Paris. Avec douze ans d'avance sur les prévisions.

La source d'un polluant majeur du smog chinois dévoilée

par la rédaction de french.peopledaily, le 26 décembre 2016

Des scientifiques ont déclaré récemment avoir résolu l'énigme de la manière dont le sulfate, un composant majeur du smog (brouillard de pollution), se forme dans le nord de la Chine, y compris à Beijing.

Des algues dévoreuses de CO2

extrait du documentaire "Chine, la révolution verte", le 1 décembre 2015

Actuellement, la Chine produit un quart des émissions de gaz à effet de serre liées au changement climatique, ce qui augmente la température globale de la terre. La combustion du charbon est la première source de ces émissions, or le charbon représente 70% de l'énergie de la Chine. Les mines de charbon sont la colonne vertébrale de l'économie de la Chine et son casse-tête environnemental.

Causes and Consequences of Air Pollution in Beijing, China

Mason F. Ye in "Environmental ScienceBites", no date

Beijing, China suffers from some of the worst air pollution worldwide. What is the source of this air pollution? How has the poor air quality affected the people and the surrounding environment?