Les perspectives de développement d’une économie chinoise de l’hydrogène

par Kevin Jianjun Tu de l'Ifri, le 21 octobre 2020

La Chine manifeste un intérêt grandissant pour l’hydrogène et des politiques sont en train d’être déployées pour créer des nouveaux usages et développer d’autres sources de production que le charbon. L’annonce récente par le président Xi Jinping que la Chine vise la neutralité carbone en 2060 devra avoir un impact sur la stratégie hydrogène poursuivie qui, pour l’instant, ne vise pas à aider la décarbonation de l’économie chinoise et répond à des impératifs stratégiques et industriels. L'étude ci-dessous, publiée par l'Institut Français des Relations Internationales (Ifri), analyse les perspectives d’une économie chinoise de l’hydrogène et en dresse les principaux enjeux, forces et faiblesses.

La Chine a des doutes sur les véhicules à hydrogène à court terme

par Frank Willems, le 17 octobre 2019

Fin 2020, les subventions à la construction de véhicules à pile à combustible à hydrogène vont disparaître. La technologie et l'infrastructure n'ont pas été suffisamment testées et nécessitent un soutien différent que des subventions. La Chine donne la priorité aux véhicules électriques.

Le réseau TGV chinois, performance assurée

par Élisabeth Martens , le 21 mai 2019

En Chine, si le vélo est emblématique du mode de transport sur courte distance, c'est le train qui est privilégié pour les longues distances. En 2003, les chemins de fer chinois ont transporté pas moins de 2,2 milliards de tonnes de fret et de 478,9 trillions de passagers-kilomètres. Plusieurs raisons expliquent que les Chinois préfèrent voyager en train: les accidents sont très rares, les trains sont toujours à l'heure et le prix des billets, même s'il a augmenté ces dernières années, reste démocratique. Selon une étude de la Banque mondiale, « un large éventail de voyageurs de différents niveaux de revenu choisissent le train à grande vitesse pour son confort, sa commodité, sa sécurité et sa ponctualité ».

La Chine vise 1 million de voitures à hydrogène en 2030

par "Le Point Auto" pour l'AFP, le 24 avril 2019

Déjà championne de la voiture électrique à batterie, la Chine veut accélérer l'émergence de la voiture à hydrogène via un nouveau plan gouvernemental.

Voitures intelligentes : objectif première puissance mondiale en 2035 pour la Chine

par Zhang Hui pour le Quotidien du Peuple, le 5 mars 2018

Le 28 février, Shanghai a délivré le premier groupe de plaques d'immatriculation de voitures intelligentes connectées au réseau pour des essais sur route, ce qui signifie que les voitures intelligentes connectées en Chine sortent désormais hors des zones d'essai fermées pour entrer officiellement dans une phase de tests sur route. Les sociétés Shanghai Automotive Group Co., Ltd. et Shanghai NextEV Co., Ltd. sont devenues le premier groupe d'entreprises qualifiées pour des essais de véhicules intelligents connectés sur route.

Véhicules propres : Wuhan donne l'exemple

par la rédaction de french.peopledaily, le 1 mars 2018

Wuhan, la capitale de la province du Hubei (centre de la Chine), prévoit de lancer sur ses routes d'ici 2022 plus de 40 000 nouveaux véhicules à énergie renouvelable (NEV).