Décret officiel de 2007 sur la sauvegarde des ressources énergétiques

par Lionel Vairon, le 17 juillet 2020

La loi sur la sauvegarde des ressources énergétiques promulguée par la République populaire de Chine en octobre 2007 avait pour objectif l'utilisation rationnelle de l'énergie, la promotion des économies d'énergie dans l'ensemble de la société, l'efficacité dans l'utilisation de l'énergie, la protection et l'amélioration de l'environnement et la lutte pour un développement global, équilibré et durable de l'économie et de la société.

A Shanghai, une centrale à charbon investit dans le procédé "Capture et Stockage du CO2"

par Élisabeth Martens, le 12 janvier 2020

Le principal ennemi écologique de la Chine est coriace, c'est le charbon. Son industrie est la plus grande et la plus polluante du monde. Chaque année, la Chine brûle plus de 3 milliards de tonnes de charbon, ce qui représente plus de la moitié de la consommation mondiale et le triple des capacités de production des États-Unis.

La Chine stocke du CO2 dans des aquifères salins

par Elisabeth Martens, le 15 mai 2019

Avec le soutien du ministère chinois des Sciences et de la Technologie et de la "National Energy Administration of China", un projet de capture de CO2 a été lancé à Ordos en 2010. Le rapport final annonce que les travaux de captage, de purification et de pressurisation du CO2, ainsi que les travaux de forage, se sont achevés à la fin de la même année.

Centrales à charbon : la Chine donne le mauvais exemple

par Jean-Michel Gradt, le 28 mars 2019

Le nombre de centrales en construction recule partout dans le monde. Sauf en Chine, où les capacités vont augmenter de 30 % d'ici à 2030.

Chine : les grands équilibres énergétiques

par la rédaction de "Planète-énergies", le 8 août 2018

La Chine est sans doute le pays qui a connu les mutations les plus spectaculaires depuis les années 1980. Le pays s’est ouvert à la mondialisation, a construit des ports et des métropoles géantes, est devenu le premier marché automobile et est aujourd’hui la deuxième puissance économique mondiale derrière les États-Unis. Il devrait devenir la première entre 2030 et 2035.

La combustion du charbon, talon d’Achille de la Chine

par la rédaction de Le Monde de l'énergie, le 9 janvier 2017

Après un épisode de forte pollution atmosphérique à la mi-décembre, le Nord-Est de la Chine vient à nouveau d’être recouvert d’une dense brume grisâtre, signe d’une importante concentration de particules fines dans l’atmosphère. Aéroports paralysés, circulation coupée, fermetures d’usines… Les mesures prises par le Président Xi Jinping pour dissiper ce “smog” ne paraissent efficaces que sur le court terme, ce qui rappelle à l’Empire du Milieu que la forte pollution de son atmosphère reste un problème sociétal majeur pour les années à venir.

Combiner les combustibles fossiles et les énergies renouvelables, une collaboration efficace entre la Chine et les Etats-Unis

par Colin Poitras pour "UConn Communications", le 31 août 2012

Zhongxue Gan est un scientifique en chef pour l'une des plus grandes sociétés d'énergie renouvelable de Chine, ENN. Celle-ci s'est engagée à renforcer les relations entre la Chine et les États-Unis. La vie de Zhongxue Gan en tant que scientifique et chercheur semblait prédestinée puisque la signification de "Zhongxue" en chinois est «fidèle à l'apprentissage et à l'étude».